Fabienne Thomas primée pour « L’Enfant Roman »

Fabienne Thomas, membre de l’association Les Romanciers Nantais, reçoit le prix “meilleur roman” lors du 10e Handi-Livres pour son oeuvre L’Enfant roman

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée à la bibliothèque du Centre Georges Pompidou à Paris en présence de Ségolène Neuville, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion

Le Prix Handi-Livres

Le Prix Handi-Livres a pour but d’encourager les auteurs et de mettre en lumière des personnes handicapées ou des ouvrages traitant du handicap. Il est l’occasion de réunir chaque année les personnes handicapées ainsi que tous les acteurs du handicap (associations, personnel du médico-social, personnalités du monde du handicap…).

L’Enfant roman

Couv-Enfant-Roman

«Clara se moque de l’argent, de l’économie mondiale et des contraintes horaires. Elle ne sait ni lire, ni écrire, ni compter, ne mesure ni la monnaie ni le temps. Humaine nouvelle, elle défriche d’autres valeurs et développe d’autres sens. Clara parle le langage du cœur, le langage des simples et des oiseaux.» Tous les futurs parents ont en tête un enfant rêvé que la réalité bouscule parfois.

L’enfant roman est le récit de l’écroulement d’un monde, de la perte totale de repères. C’est aussi la rencontre de deux jeunes gens avec eux-mêmes grâce à Clara, leur enfant hors norme. Car au-delà de l’épreuve, L’enfant roman est l’expression de la force de vie, de la reconstruction et de la renaissance. Plus d’informations sur les Editions Passiflore ici : http://www.editions-passiflore.com et sur le prix Handi-Livres là : http://www.fondshs.fr/le-prix-handi-livres/tout-savoir-sur-la-10eme-edition-duprix-handi-livres

L’auteur

FT portrait

Fabienne Thomas vit à Ste-Luce sur Loire, en région nantaise. Sensibilisée à la question de la différence et du handicap, elle s’enrichit des rencontres qui la font réfléchir et ouvrent son regard sur la vie. Fabienne crée et anime des ateliers d’écriture auprès de publics variés, intervient comme formatrice auprès de professionnels du soin et du social et mène en parallèle sa propre démarche d’écriture. Par ses engagements personnels et associatifs, elle souhaite contribuer, à sa mesure, à rendre le monde plus beau. Grâce à l’écriture, aussi. L’enfant roman est son deuxième livre. En septembre 2015, elle a ajouté Inventer le jour à sa bibliographie chez Passiflore.

« J’aime la simplicité, les relations vraies, je suis curieuse de l’humain, explique-t-elle. J’aime les mots, la richesse de notre langue. Mon travail de création relie tout cela. L’écriture est pour moi un moyen formidable pour explorer la vie, nos émotions et nos interrogations. »

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :