Et vous, comment écrivez-vous ? (2)

À l’initiative de Pierre Bussière, une autre soirée d’échange et de réflexion a réuni dix Romanciers Nantais.

Reunion-scenario-mercredi-7mars2018-mini

De gauche à droite : Pierre Brussière, Didier San-Martin, Gwénaëlle Fradet, Gérard Guillet, Jacky Blandeau, Jean-Luc Allain, Jean-Paul Lebel, Catherine Goulletquer, Danny Mienski, Béatrice Nourry.

Cette deuxième rencontre portait sur la manière dont les auteurs présents construisaient leur roman. Se servaient-ils d’un plan, d’un scénario ? Ecrivaient-ils au fil de la plume, avant de se relire entièrement ? Quelles sont les questions que doit se poser un romancier pour vérifier la justesse de ses intuitions ou améliorer son roman ?

De façon à préparer notre réunion, Pierre Brussière nous a invité à visiter le site Scenarmag. Les techniques du cinéma ne s’appliquent pas toujours au roman mais elles donnent à penser, nous permettent de nous poser des questions sur notre façon d’écrire. Le débat était lancé.

Dans un premier temps, nous avons présenté aux autres participants les projets de nos futurs romans. Cet échange a permis de montrer que les auteurs avaient une conception plus ou moins globale de leur travail : un résumé précis de leur histoire ou une ligne de conduite, semblable à une morale ou à un proverbe, qui peut s’appliquer à différents romans.

Tous les auteurs présents ne ressentaient pas le besoin d’écrire un plan. Certains préféraient réfléchir longuement à leur roman avant de l’accoucher sur papier, tout d’un bloc. D’autres préféraient articuler leur histoire autour des personnages, des conflits, de la fin ou de la « morale » leur l’histoire. Quant à Didier San-Martin, également auteur de bande-dessinée, il s’inspirait des techniques utilisées dans le neuvième art pour modifier l’ordre des scènes et améliorer le dynamisme du récit.

Enfin, l’idée a émergé que la façon dont les auteurs  travaillaient (ou non) le plan de leur roman dépendait de leur rapport à l’écriture et de leur personnalité. Ainsi, il est possible qu’une personne dispersée dans sa vie privée préfère s’appuyer sur un plan détaillé, alors qu’une personne, déjà très organisée dans sa vie professionnelle, recherche plutôt un espace de liberté quand elle écrit.

Une prochaine rencontre est prévue en septembre 2018. Elle portera sur les personnages.

Danny Mienski

Publicités

, , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :