Archives de la catégorie Parutions

Un écrivain qui aime ses lecteurs…

Un écrivain qui aime ses éditeurs et ses lecteurs (mais pas que) :

OF 15092019

Ouest France 15 sept 2019

 

Son dernier livre « young adult » pour adolescents : Charlotte’s town.

charlottestown-jackyblandeau

, , , , , , , ,

Poster un commentaire

Nantes, de Jules Verne au grand éléphant

A l’occasion du dernier opus du duo Stéphane Pajot et André Péron, un article de Ouest France daté du 20 septembre 2019 revient leur leur docu-BD sur l’histoire de Nantes.

PAJOT-PERON-OF20092019.jpg

Différents dessinateurs ont contribué à l’ouvrage, dont Kia, qui a travaillé en collaboration avec plusieurs membres des RN et réalisé plusieurs affiches pour l’association.

Dédicace le 22 septembre 15h au château des Ducs.

, , , , , , ,

Poster un commentaire

« Chemin d’heures », Thérèse ANDRE-ABDELAZIZ

Saluons la parution du dernier livre de notre consœur, un recueil de textes poétiques préfacé par le poète Eric Simon.

COUVERTURE CHEMIN D'HEURES T.A.A..jpg

éditions Chloé des Lys

**********

Heures rebelles. Heures nomades. Heures tendres. L’essence d’une vie.

Chemin d’heures

à l’envers

ne peut se faire

« Poésie consciente, qui donne conscience : conscience poétique (…)  D’un mot qui luit, qui vole, ou qui saigne. Sans parler du rythme, qui peut être haletant, comme le cœur de celle ou de celui qui marche, qui parcourt le chemin, qui marche son poème »

Eric Simon, poète

, ,

Poster un commentaire

« Secrets d’hippocampes » de Gérard GUILLET

Un dragon ? Une licorne ? Une vague avait volé ce jouet, sans doute en plastique, abandonné ou tombé d’un sac à goûter. Je n’osais pas le toucher, le prendre en main. Certainement il arrivait de l’autre bord de la mer. Heureux de ma trouvaille flottant dans mon seau, je courus sur la plage la montrer à mes parents.
– Un hippocampe ! Avait déclaré papa.
–  ?hippo
– Non, regarde son gros ventre gonflé, il va bientôt avoir des petits…

– Une maman ?
– Non, un papa ! Ce soir, nous chercherons dans le dictionnaire.
Je contemplais ma prise sur le drap de bain. Pierre trépignait pour voir aussi, pour toucher la bête.

– Le soleil va le tuer. Avait dit maman sous le parasol.
Elle s’était précautionneusement levée, un bras soutenant son ventre. La petite sœur Lucie ne tarderait pas à naître. Ensemble, tranquillement nous descendîmes sur le sable mouillé. Belle, de l’eau jusqu’aux mollets, elle riait des vagues jouant avec les franges rouges de son paréo. D’un regard encourageant, elle m’invita à rendre le curieux animal à la mer.
– Maintenant, chaque fois que tu regarderas la mer, tu penseras à lui…

« Secrets d’hippocampes », aux éditions la p’tite Hélène. Disponible en librairie en juillet 2019

Lien vers la page membre

Poster un commentaire

« Le destin brisé d’un village français » en version audio. Pierre Bussière

Le roman de Pierre Bussière,  présenté sur cette page lors de sa sortie en 2016 est édité aujourd’hui chez Pocket et Lizzie. Lizzie est une édition orale s’écoutant avec le logiciel « Audible« .

Le texte est lu par le comédien Jean-Yves Berteloot.

!cid_16ab0c115acbba1a11f1

Poster un commentaire

« Les nombres » Jean Pézennec

Ce livre, paru chez Gallimard Jeunesse en 1997, épuisé aujourd’hui, est réédité sous forme numérique aux éditions FeniXX.  Les illustrations sont de François Lachèze.  Il s’agit d’un livre parlant des nombres et de leur histoire d’une façon fantaisiste dans la forme mais très sérieuse sur le fond, destiné aux collégien(nes) et à tou(te)s les adultes désirant rafraîchir et étendre leurs connaissances sur le sujet.

Plus d’infos en suivant ce lien.

 

 

 

Poster un commentaire

« La dernière mise en scène » Hervé Huguen

hh15-couv-ladernieremiseenscene3_origA paraître le 15 mars

Un couple d’artistes est retrouvé mort à son domicile, dans le centre-ville de Nantes. La femme était animatrice d’ateliers théâtre, l’homme acteur, metteur en scène, auteur.
L’hypothèse d’un cambriolage qui aurait mal tourné ne retient pas l’attention des enquêteurs. La maison n’a pas été fouillée par l’assassin, seuls les ordinateurs ont disparu.
Qui était visé ?
Pour le découvrir, le commissaire Nazer Baron va suivre la piste de Nantes à Anvers, sans jamais perdre de vue qui étaient les victimes dans la réalité : des saltimbanques rompus à l’art du mensonge et de la dissimulation, des comédiens formés pour vivre des dizaines de vie…
Et peut-être des acteurs capables de mettre en scène leur propre existence… ou leur propre mort…

page membre

Poster un commentaire

« Je t’envoie des nouvelles de Nantes » Yannick Guilbaud

imageSi vous n’avez jamais essayé, ne dites pas : « C’est impossible ! » (Proverbe Nantais) Après avoir rangé sa caisse à outils, accroché son bleu de travail dans son vestiaire, Albert se dirige vers la sortie des ateliers. A une petite encablure du portail, il accroche son jeton de présence au marronnier et franchit l’enceinte du chantier naval. Un coup d’œil, par habitude, derrière lui le fait sourire. Un sourire intérieur, celui du fond des yeux. Il ressent la satisfaction du travail accompli. Depuis le temps, tout est prêt. […] Demain 28 juin, en fin de matinée à marée haute, les remorqueurs feront leur office pour haler ce joli cargo jusqu’à l’estuaire.

page membre

1 commentaire

« Une terrasse au soleil » de J.F. Dietrich

Une terrasse au soleil«Ce qui fait nos vies, ce ne sont pas que nos racines, ce sont aussi nos rencontres. L’arbre, pour grandir, a besoin de terre, mais ses feuilles ont besoin du vent, de la lumière. Si la terre où l’on naît est racine, nos rencontres sont nos feuillages. »

Les personnages de cette histoire viennent d’ailleurs et se retrouvent en Vendée, au Poiré-sur-Vie. Tous recherchent un point d’ancrage, pour tisser les liens d’une vie nouvelle. « Comme une errance arrivée à quai, une sorte d’échouage qui ferait fondation. »

Entre rire et émotion. Une histoire forte pétrie d’humanité.

 

Site éditeur

page membre

 

Poster un commentaire

« Charlotte’s Town » de Jacky Blandeau

Couv Charlotte's TownCharlotte est une jeune fille de quinze ans qui vit dans le quartier médiéval d’une grande ville.  En proie aux affres de l’adolescence, timidité, difficulté à communiquer, elle s’interroge de plus sur son homosexualité présumée.

Élevée par son père suite au décès de sa maman lorsqu’elle avait cinq ans, elle se réfugie dans une bulle intime composée en grande partie d’imaginaire.

C’est ce même imaginaire qui la pousse un jour d’été à ouvrir la trappe qui se trouve cachée sous le grand escalier en granit de son immeuble, trappe censée donner sur l’immeuble attenant à sa chambre et au sein duquel elle n’entend jamais le moindre bruit. Elle pénètre alors dans plusieurs pièces poussiéreuses qui semblent avoir appartenu par le passé à un petit théâtre de quartier.

Au sein d’une de ces salles elle rencontre un vieux clown de carton-pâte abandonné qu’elle prénomme rapidement Pierrot et qui devient tout à la fois son ami, son confident et son amant.

Assez vite la jeune fille adopte ce nouveau terrain de jeu, malgré la sensation inquiétante qu’elle a parfois d’un passé douloureux lié à ce lieu : Pourquoi a-t-elle l’impression que les murs ont des choses à raconter ? À qui appartiennent ces voix d’enfants qu’elle croit percevoir au sein du vieux théâtre ? Quel rapport avec la folle du cinquième, une grand-mère esseulée restée ancrée au temps de la guerre et qui semble elle aussi entendre des voix ?

C’est sa rencontre avec Manon, une lycéenne de deux ans son aînée et beaucoup plus délurée qu’elle-même, qui lui permettra de mener l’enquête.

Tombées amoureuses, elles se convaincront mutuellement de la réalité de l’histoire de Natiya et Néria, les enfants juifs des propriétaires du théâtre, alors que celui-ci s’appelait encore La Carambole et qu’il proposait des pièces engagées.

Devant l’importance de leur découverte, Charlotte devra se tourner vers son père pour obtenir une aide. Mais la conjonction de plusieurs faits atteste-t-elle nécessairement de la réalité ? Seul l’épilogue permettra de le savoir.

L’histoire se déroule sur une année et est racontée par Charlotte elle-même.

Toute la difficulté de cet écrit a donc été de se mettre dans la peau d’une adolescente avec non seulement sa pensée mais aussi son style. L’écriture très « ado » du début laisse donc tout doucement place à un style plus maîtrisé qui dépeint une maturité de plus en plus évidente au fur et à mesure des saisons.

Site éditeur

page membre

Poster un commentaire

« Tu viendras me chercher » de Jean-Luc Allain

tu viendras me chercherUne portière de voiture qui s’ouvre brusquement devant un homme à vélo, sur le quai d’un petit port breton, un matin de juillet.
À partir de cet incident banal, sans suite immédiate, ce roman conte la rencontre amoureuse d’un homme et d’une femme. Ici, ni coup de foudre, ni longue conquête de l’un, ni résistance sourde de l’autre, mais deux processus différents poussant les deux protagonistes l’un vers l’autre. Si le destin de ces deux personnages s’en trouve bouleversé, celui de leurs proches n’est pas épargné. Rencontres, ruptures, fuites, vengeance, jugement…

https://www.edilivre.com/tu-viendras-me-chercher-jean-luc-allain.html/

 

page membre

 

Poster un commentaire

« La quinzième arche » de Daniel BRAUD

Quinzième arche RectoMai 1940 : Samuel Goldfarb, sa femme Martina et son fils David fuient l’avancée allemande sur les routes de l’exode. Ils trouvent refuge au Monastère, dans les faubourgs de Rodez, au sein d’une famille aveyronnaise.

Hiver 1943 : Samuel contribue à la parution de Combat, journal de la Résistance, dans une imprimerie clandestine ruthénoise de la rue de l’Embergue.

Printemps 1944 : Martina, artiste peintre, réalise un tableau bucolique du Mas Capel, petit hameau aveyronnais du plateau du Lévézou, appelé à servir de point de ralliement à un groupe de maquisards locaux.

La paix revenue, les Goldfarb reprennent une existence banale à Paris jusqu’à la survenue d’un événement imprévisible qui va bouleverser la donne.

Qui est vraiment Samuel Goldfarb ? Que s’est-il réellement passé sur les routes de l’exode en mai 1940 ? Est-il cet étranger démasqué par une de ses conquêtes de jeunesse ?

Martina Goldfarb, femme libre, n’est-elle qu’une artiste peintre de talent ? Sa volonté inébranlable de protéger sa famille peut-elle la conduire jusqu’au meurtre sur le pont gallo-romain des quinze arches, vestige émergé du lac aveyronnais de Pareloup ?

David Goldfarb, confronté à des révélations familiales qui dépassent son entendement, est amené à se poser une question existentielle : suis-je le fils de mon père ?

En filigrane, ce roman aborde le thème du mythe, du faux-semblant. Ce que nous savons du monde qui nous entoure est-il la réalité ? Ou n’est-ce qu’un artefact qui nous aveugle et masque la vérité ?

page membre

1 commentaire

« Incertitudes ». Jean Duby

img121Les années passent… Martial est désormais en classe de seconde dans son école d’instituteurs. Avec deux camarades, il va s’occuper d’enfants dans une colonie journalière, pendant les vacances, un avant-goût de son futur métier. Puis, ce sera un séjour en camping sur l’île de Noirmoutier, qui leur réservera bien des surprises. Ce n’est plus un enfant, pas encore un adulte, mais un adolescent en recherche d’identité, et des événements imprévus vont quelque peu perturber ses études. Quelques années plus tard, la Nation va l’appeler pour faire son devoir civique. Au retour du service militaire, Martial, désormais adulte, va se trouver confronté à l’incertitude de son avenir…

site éditeur

page membre

Poster un commentaire

« Petits dérangements en famille » de Philippe AYRAUD

Aux éditions du Petit Pavé, un nouveau recueil de douze nouvelles. « Petits dérangements en famille » suivi de « Petits désordres entre couples »

Un adolescent qui paye cher le prix des non-dits familiaux… Une grand-mère dont le Noël de rêve va tourner court… Une autruche qui perturbe la vie sans histoire d’un couple… Un amoureux transi qui profite d’un karaoké pour déclarer sa flamme…

Autant de personnages englués dans des situations parfois dramatiques, souvent cocasses, qui se retrouvent au cœur de ces douze nouvelles. Avec une précision quasi chirurgicale, Philippe Ayraud dissèque les tourments enfouis en profondeur au sein des névroses familiales et conjugale.

PREMIERE DE COUVERTURE PETITS DERANGEMENTS.jpg

 

Poster un commentaire

« Châtiment pour mémoire » Hervé Huguen

n14-chatiment-pour-memoireUn vieux paysan est découvert assassiné dans sa ferme près de Roscoff. L’homme, veuf et malade, allait avoir quatre-vingt-dix ans. Qui a pu s’en prendre à un vieillard inoffensif ? Et dans quel but ? L’autopsie réservera même quelques surprises… Le lendemain, c’est une tombe du cimetière de Santec qui est découverte profanée. Quelqu’un y a gravé, par deux fois, le mot Assassin. L’homme inhumé là aurait eu quatre-vingt-six ans. Existe-t-il un rapport entre les deux ? Mis en cause de manière inattendue, le commissaire Nazer Baron se révèle incapable de faire progresser l’enquête. Ses pas le mènent de Roscoff au pays des Abers, où il finira par soulever un coin du voile, au risque de fouiller au plus profond de sa vie personnelle.

Hervé Huguen nous plonge une fois de plus dans un excellent polar d’atmosphère, dont la passionnante intrigue révélera au commissaire Nazer Baron une partie de son passé.

site éditeur

page membre

Poster un commentaire

« L’enfant roman » de Fabienne Thomas

Paru chez Passiflore en 2013, « l’enfant roman », prix Handi livres du meilleur roman en 2015, est maintenant disponible en poche chez Folio.

!cid_part1_72882CC6_76DF743D@gmail

Poster un commentaire

« Garder le lien » de Fabienne THOMAS

Après « L’Enfant roman », prix Handilivres 2015, à paraître chez Folio Gallimard en août prochain et « Inventer le jour », sélection finale du Prix Chronos de littérature 2017, « Garder le lien » est le troisième roman de notre consœur Fabienne Thomas, publié chez Passiflore.

Deux enfants, deux sœurs. Un père aimant, épris de liberté, vivant l’instant présent et le faisant partager à ses filles. Une mère, dans la difficulté à être dans la vie, angoissée par l’avenir et les tâches quotidiennes à accomplir. La discorde des parents terrifie les fillettes et installe en elles un sentiment de peur et d’incertitude quant à l’existence même de leur famille. Pour se rassurer, elles s’accrochent l’une à l’autre.
En grandissant, pourront-elles rester fidèles à leur promesse d’enfant ?

142 pages, 16 €

!cid_part2_5F82B06C_843FE7F0@gmail

 

A propos de l’auteur

Fabienne Thomas mène depuis une dizaine d’années sa propre démarche d’auteur et y voit un moyen privilégié d’explorer notre manière d’être au monde.
Elle aime que le texte laisse de la place au lecteur, lui donne des clefs pour entrer dans la narration tout en lui offrant un espace où faire résonner sa propre expérience, ses propres émotions. Lectures et rencontres autour des thèmes abordés dans ses romans témoignent de ce partage.

 

Poster un commentaire

« Le manoir de Saint Léobin ». Jean Duby

img125(réédition revue et corrigée du « Château des Araignées »).

Août 1954. Martial, petit Nantais de 8 ans, benjamin d’une famille de cinq enfants, part en vacances pour une destination inconnue. Il va se retrouver dans une étrange demeure d’aspect sinistre, aux recoins sombres et inquiétants, domaine des araignées, dans un petit village proche du lac de Grand Lieu.
Ce jeune garçon va faire la découverte du magnifique pays de Retz et de la fascinante abbatiale de Saint Philibert.
Ce petit citadin timide va faire la connaissance avec la vie rurale, le travail à la ferme, les animaux qu’il faut mener aux champs, les fenaisons, moissons, les battages et les orages dont il a si peur… C’est aussi l’arrivée de nouvelles amitiés et du premier grand amour d’enfance. Les souvenirs magiques d’une enfance heureuse.

site éditeur

page membre

Poster un commentaire

Magie Loire, le nouveau recueil des RN

Magie Loire, le nouveau recueil de nouvelles des Romanciers nantais, a été annoncé… sur la Loire, lors d’un événement qui a réuni journalistes et écrivains.

2018 Presse Océan Magie Loire

Le livre est disponible à la vente, dans toutes les bonnes librairies et le site des éditions P’tit Louis :

http://www.editionsptitlouis.fr/publications/romans/magie-loire/357

couv Magie Loire logo web
Nouvelles de (par ordre alphabétique) :
Jean-Luc Allain, Thérèse André-Abdelaziz, Sylvie Beauget, Jacky Blandeau, Daniel Braud, Alain-Pierre Daguin, Kerin Dupeyrat, Gwenaëlle Fradet, Yannick Guilbaud, Gérard Guillet, Hervé Huguen, Bénédicte Le Guérinel, Danny Mienski, Béatrice Nourry, Stéphane Pajot, Jean Pézennec, Jean-Claude Royère, Didier San Martin, Fabienne Thomas, Sophie Vuillemin.
Ils en parlent :

 

 

 

, , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Magie Loire, le dernier recueil des R.N.

Vous êtes conviés à vous laisser dériver au fil des mots des 20 auteurs à qui la Loire a inspiré des histoires poétiques, romantiques, humoristiques, policières, fantastiques ou historiques. Edité par les éditions P’tit Louis, il est aujourd’hui disponible au prix public de 17 €. Les Romanciers Nantais dédicacent leurs recueils et échangent avec les lecteurs lors de nombreuses manifestations (voir l’onglet correspondant).

couv Magie Loire logo

Poster un commentaire

« Le supplicié des Souzeaux ». Jean Duby

img119L’inspecteur Lurseau du SRPJ de Nantes doit résoudre une étrange affaire sur l’île de Noirmoutier. Le corps d’un homme martyrisé a été retrouvé, au petit matin, sur la plage des Souzeaux. L’avancement de l’enquête dévoile, peu à peu, toute l’horreur de ce drame et l’inspecteur va se trouver confronté à un bourreau particulièrement sadique et odieux…

 

page membre

Poster un commentaire

« La source du mal » Hervé Huguen

n13-la-source-du-malQu’importe le temps chagrin qui règne sur Vannes, la vie continue de sourire à Agathe Miracki qui s’apprête à rejoindre son tout nouvel amour. Mais Jérôme Ségui attendra en vain ? La jeune femme ne viendra jamais au rendez-vous et son corps sera retrouvé dans sa voiture incendiée sur un terrain abandonné, loin de tout. Qui pouvait en vouloir à Agathe au point de lui ôter la vie de manière si violente ? Quelle est donc la source du Mal qui est venu faucher un avenir tellement prometteur ? À l’équipe du commissaire Baron d’éclairer les zones d’ombre de cette affaire, où vie privée et professionnelle se brouillent, et où vénalité et cupidité mènent un jeu bien trouble…

Dans l’atmosphère captivante d’une fin d’automne tragique, cette nouvelle enquête du commissaire Nazer Baron vous conduira jusqu’aux racines du châtiment. 

site éditeur

page membre

Poster un commentaire

« Le questionnement de Marine » par Jean Duby

img048Au fil des pages de ce recueil, vous allez découvrir la perplexité d’une petite Bretonne, un stylo qui a des principes, un amour naissant, des mamans bien embarrassées, une voiture récalcitrante, un garçon qui n’en peut plus, un grand amour qui se termine mal, un bus pas très fréquentable, l’inquiétude d’une Quichenotte, une curieuse conférence, un petit air qui trottine et un papy un peu trop facétieux…

page membre

site éditeur

Poster un commentaire

Après Folles Journées, les éditions P’tit Louis rééditent le recueil « Nantes voyage » !

Après avoir édité le recueil de nouvelles « Folles Journées » (janvier 2017), les éditions P’tit Louis (Rennes) ressortent le recueil « Nantes voyage » écrit par 20 belles plumes romanesques de Loire-Atlantique. Réalisé en partenariat avec l’événement nantais « Le voyage à Nantes », ce livre présente 20 nouvelles écrites sur le thème de Nantes, du voyage, ou du voyage à Nantes. Dans toutes les bonnes librairies de Loire-Atlantique et d’ailleurs. Et sur la toile. 15 euros.

Nanges voyage1©DSM

Poster un commentaire

Les 50 années qui ont changé Nantes, aux éditions Ouest-France par Stéphane Pajot

Les 50 ans qui ont changé Nantes

L’ami Romancier Nantais Stéphane Pajot vient de sortir (encore !) un nouveau livre. Le combientième Stéphane ? Le 40e au moins non ??? 50 années d’histoire de Nantes, à découvrir aux éditions Ouest-France.

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :