Romans de littérature générale

Les Romanciers Nantais ont publié de nombreux ouvrages ; seuls leurs derniers romans sont présentés ici. Pour consulter leurs bibliographies complètes, se reporter à leurs pages membres.


L’enfant roman Fabienne Thomas

L Enfant Roman Fabienne Thomas
« Clara est une mutante. Une nouvelle humanité en marche qui fait peur aux Terrestres. Elle ne comprend pas avec sa tête, se moque de l’argent, de l’économie mondiale et des contraintes horaires. Elle ne sait ni lire ni écrire ni compter, ne mesure ni la monnaie ni le temps. Humaine nouvelle, défriche d’autres valeurs, développe d’autres sens. Elle parle le langage du cœur, le langage des simples et des oiseaux. »(extrait)
Tous les futurs parents ont en tête un enfant rêvé que la réalité bouscule parfois. L’enfant roman est le récit de l’écroulement d’un monde, de la perte totale de repères, la rencontre de deux jeunes gens avec eux-mêmes, grâce à Clara, leur enfant hors norme. C’est également l’expression de la force de vie, de la reconstruction et de la renaissance.
 
Pour Fabienne Thomas, écrire, c’est participer d’une démarche artistique pour tenter de décrire avec pudeur l’intimité des êtres.
 

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale- Éditions Passiflore – 2013)

Le Porte-plume du Corbu Daniel Braud

Le porte-plume du Corbu
Tino, astronome amateur et néo-écrivain, réside à Rezé près de Nantes, dans la maison radieuse Le Corbusier, au Corbu comme disent les familiers de l’édifice. Il occupe un duplex aux normes du Modulor, concept architectural qui marie les mensurations humaines et le nombre d’or pour que naisse l’harmonie entre les hommes et leur habitat.
Sa vie de jeune romancier va croiser celle de Marie-Rose, la voisine antillaise aguicheuse, de Yann, l’éditeur vannetais sans scrupule, de Fanch, l’écrivain à succès et de Léa, sa femme, l’arrière-petite-fille de mineur italien immigré dont il va tomber amoureux.
Devenu le porte-plume, doux euphémisme de nègre littéraire, d’un Fanch en panne d’inspiration, Tino est victime d’une sombre machination fruit d’un lourd secret qu’il a toujours voulu taire. Son étrange appel de détresse à destination de Léa, amante bafouée, va persuader la jeune femme de voler à son secours. Soutenue par Muriel, l’amie fidèle, et aidée du capitaine Leprince, elle va démêler l’écheveau et faire éclater la vérité, déconcertante et imprévisible.
Dans un périple de Rezé à Vannes, de Rodez à Paris, de la Toscane à la Bretagne, du Corbusier au site antique de Saint-Lupien, le récit conduit inexorablement vers le dénouement de l’aventure de Tino, le porte-plume du Corbu.

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions Mon petit éditeur – 2012)

Promenade en lutte, version intime, avec classes Pascal Pratz 

Promenade en luttes, version intime, avec classes n’est pas un, mais trois romans sous une même couverture. Entre autobiographie, autofiction, fiction et mémoires, ces textes racontent tous la même chose : la persistance, dans l’esprit d’un auteur, de ses vieux combats, de son esprit de contradiction, de ses luttes, passées, présentes, futures, de l’esprit de lutte, du poing toujours levé.
« En théorie, après la lecture de ces textes, vous devriez en savoir un peu plus sur moi. Vous y apprendrez que je fus un jeune soixante-huitard, l’un des rares restés fidèles aux idéaux de cette époque, que je suis passablement révolté, que je suis un artiste, mais aussi une femme, aveugle, ou bien une femme de la haute, ou bien encore un fils d’industriel assez peu scrupuleux. Vous y apprendrez, finalement, que « je » est un « auteur ». »

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions du Petit Pavé – 2012)

Le château des araignées Jean Duby 

Août 1954. Martial, petit nantais de huit ans, benjamin d’une famille de cinq enfants , part en vacances avec sa soeur et ses frères, pour une destination inconnue. Il va se retrouver dans une étrange et vaste demeure d’aspect sinistre, aux recoins sombres et inquiétants, (du moins le croit-il…), domaine des araignées, dans un petit village, cerné de marais, proche du lac de Grand Lieu. […] Apprentissage de la vie, des amourettes naissantes, découverte de dame nature, encore inviolée, la simplicité de ce récit en fait une chronique rafraîchissante, attachante, empreinte d’authenticité dans un monde intemporel.

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions Libre Label – 2012)

Rouget le braconnier Louis Oury

À travers landes et forêts, amour, trahison, vengeance, conspiration, espionnage, révolte, évasion et justice bafouée, entretiennent un suspense constant tout au long de cette fresque autour du drame authentique de Louis Rouget, journalier agricole analphabète qui, en tuant un lapin pour nourrir sa famille, allait provoquer sans jamais le savoir, des événements révolutionnaires influencés par les idées de Victor Hugo en exil, au point de faire trembler le Second empire. Pour la première fois est restituée dans toute son ampleur l’épopée de ce hors-la-loi qui ridiculise les gendarmes du Haut-Anjou et se fait des complices parmi les soldats mobilisés en diverses régions de France et venus le traquer. À partir de documents d’archives dont les plus conséquents, soustraits à la curiosité publique pendant plus d’un siècle, sont publiés en annexe, cette réédition fait revivre la présence locale dérangeante du sculpteur David-d’Angers, et, surtout, montre l’implication de Victor Hugo dans ce drame (1854-1857) qui contribua à l’ordonnancement et à la finition des Misérables publié en 1862.

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale- Editions Le temps des Cerises – 2011)

envoyer / recevoir Emmanuelle Petit

A cinquante-huit ans, poussée par ses enfants, Marianne intègre la « famille » Facebook. Surgit une invitation inattendue, celle de Sven, l’amour de ses quinze ans. Se pensant protégée par les sept mille kilomètres qui les séparent, elle entame avec lui une correspondance intime. Leur échange met Marianne face à elle-même, toutes ces années où elle s’est oubliée au passage, trop occupée à tisser un habit d’amour pour les siens.
Les emails croisent les scènes de vie quotidienne, se glissent entre tchats, conférences téléphoniques, repas animés.
A travers une galerie de personnages et leurs tranches de vie bien ancrées dans la société actuelle, envoyer / recevoirest avant tout un hommage aux liens familiaux, au courage aussi.

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale- Editions Jeanne Courtois – 2011)

23h23, Pavillon A Stéphane Beau

Une nuit, à 23h23, toutes les lumières s’éteignent dans les multiples pavillon d’un hôpital psychiatrique perdu en rase campagne. cette coupure brutale d’électricité s’accompagne d’un phénomène étrange : tous les humains ont disparus, les malades comme les soignants. Seuls trois patients ont miraculeusement survécu à cette mystérieuse hécatombe. Les trois rescapés apprennent peu à peu à se connaître…

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale- Editions du Petit Véhicule – 2011)

Les en-dehors Stéphane Beau 

Alors qu’une épidémie de peste ravage le pays, Léopold, ancien libraire qui a tout plaqué pour aller vivre seul, en quasi-autarcie, dans le sud de la France, croise la route de Colas, un petit orphelin de sept ans, qu’il prend sous son aile.
Pour échapper à l’horreur, ils choisissent de partir vivre, comme deux robinsons, au milieu des bois. Hélas, ils découvrent très vite qu’en ces temps de chaos, il est bien difficile d’échapper à la folie des hommes…

Page membre

 …en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions du Petit Pavé – 2011)

Le diable de Brière Patrick Roussel

Le diable de Brièrenous conduit à travers l’eau noire des marais, entre les petits villages, sur les chemins des barques. Il poursuit jusqu’à Nantes et se coule aux ondes puissantes et implacables de la Loire au contact desquelles les destins se défont comme des châteaux de sable. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. Quelle est la raison de sa folie meurtrière ? Le contexte révolutionnaire de 1792 ou les rudes conditions inhérentes à la vie des marais ? Porté par cette cavale, on découvre progressivement que le criminel sanguinaire cache aussi de profondes déchirures et peut-être une lueur d’humanité.

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions Siloë – 2010)

Le crime de Lusanger Daniel Braud

Le crime de Lusanger
À l’aube du XXe siècle, Eustache est parvenu à sortir de sa condition paysanne en étant recruté comme garde particulier de la forêt de Domnaiche, tout près de Lusanger. Victime de son devoir, il est mortellement blessé par un braconnier qu’il parvient à accuser avant d’expirer.
Mais l’homme mis sous les verrous est-il le véritable meurtrier? Eustache ne s’est-il pas trompé? Ou ne l’a-t-on pas trompé?
Aristide Leprince, journaliste, mi-Tintin, mi-Rouletabille, alerté par un correspondant anonyme, va mener son enquête et, fort de son expérience, dénouer les fils de cette étrange affaire.
Mémoire familiale et documents d’archives ont donné naissance à ce roman très librement inspiré de la mort tragique d’Eustache Raitière, aïeul de la femme de l’auteur.

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions Mon petit éditeur – 2010)

Ombre portée Fabienne Thomas

Ombre portée
Pas un mot de trop. C’est ce qui pourrait résumer ce roman tout en sensibilité de Fabienne Thomas, un chœur à trois voix – la mère, la fille, l’aïeule – dans une quête désespérée de reconnaissance. Les mots douloureux glissent sur les lignes sans un battement de cil. Abnégation, retrait de ces trois femmes qui tour à tour se sont senties dépossédées.
Ce premier roman de Fabienne Thomas, tout en nuances et douceur, y compris pour décrire l’insoutenable, est d’une grande beauté.
 
Pour Fabienne Thomas, écrire, c’est participer d’une démarche artistique pour tenter de décrire avec pudeur l’intimité des êtres.
 

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale- Éditions du Petit Véhicule – 2010)

Les trente glorieuses, et quelques autres – Louis Oury 

Né dans une ferme en 1933, Louis Oury raconte dans Les Trente glorieuses et quelques autres, tome 1 de Métallo, romancier, historien, son enfance rurale pendant la Seconde Guerre mondiale, sa scolarité achevée avec le classique certif’, son apprentissage dans les dures conditions d’internat soumis aux restrictions alimentaires, son obtention d’un CAP de chaudronnier, puis son entrée dans la vie active marquée par les conflits de sa génération avec celles ayant vécu, adultes, une ou deux guerres mondiales.
Son ascension sociale en 41 ans de métallurgie l’a fait participer aux innovations des industries majeures de son époque : construction navale, énergies thermique et thermonucléaire, ordonnancement et gestion informatiques, tout en balisant ce parcours atypique d’une œuvre littéraire commencée en 1973.
À l’instar du Candide de Voltaire, Louis Oury a réalisé ces multiples occupations tout en cultivant son jardin. Dans sa préface, l’historien Jean-Noël Jeanneney rappelle la richesse humaine et la diversité de ces expériences.

Page membre

 …en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions Le temps des Cerises – 2009)

Best seller, un espion à NantesDidier San Martin

Isolé, déprimé, Pierre se sent d’une banalité déconcertante. Après avoir quitté Paris pour Nantes, il imagine pour pimenter sa nouvelle vie, de revêtir l’identité d’un espion. C’est vrai qu’avec un complice comme Fred, un publicitaire loufoque, jouer les faux « James Bond » est plutôt grisant. De gags en gags, il prend goût à son nouveau rôle et multiplie de surprenantes conquêtes…Mais si le jeu devenait subitement réalité, si les vrais espions ne voulaient plus jouer ? Si brusquement il se trouvait confronté à des tueurs implacables et plongé malgré lui dans une véritable guérilla internationale, qu’adviendrait-il alors de Pierre, notre espion qui venait du rire ?

Page membre

…en savoir plus (Roman d’aventure – Editions Siloë – 2009)

Le coffret Stéphane Beau 

Le Coffret, dont le thème est l’éventuelle disparition ou interdiction des livres, est le premier roman de Stéphane Beau.Le coffret ne payait pas de mine. Trente centimètres de long, vingt de hauteur, autant en profondeur. En pin naturel, sans aucune fioriture. Le cadenas qui le fermait datait d’au moins une cinquantaine d’années, du temps où l’usage des clefs n’avait pas encore été aboli…

Page membre

 …en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions du Petit Pavé – 2009)

La gitane et le vent Jacky Blandeau

Lorsque Julien s’installe dans le joli village pyrénéen de Saulniac, il espère y trouver le calme et la douceur de vivre.
Le jeune écrivain s’insère sans difficulté dans la petite communauté d’anciens, jusqu’à sa rencontre fortuite aux abords du lac avec un être au comportement énigmatique
La croix qui surplombe le lac, l’insaisissable gitane, la mort de Lucienne, la tenancière du café qui était à deux doigts de révéler au jeune homme le terrible secret que tout le village semble vouloir étouffer…
Jacky Blandeau pose les fondations d’un joli roman qui saura contenter les lecteurs de La croix de Loubrac et déclencher l’engouement des autres.
Si les thèmes abordés sont graves, la plume de l’auteur leur offre une agréable légèreté et le sceau d’un talent romanesque accompli.

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions Aparis – 2008)

Sur les ailes du ventYannick Guilbaud

Ce roman peut être lu comme un roman d’amour ; la rencontre amoureuse de deux adolescents, Rodolphe et Lyse, en est le centre nerveux…, un premier amour ne s’oublie jamais.
Mais SUR LES AILES DU VENT n’est pas que cela. L’histoire racontée est celle d’une quête. Une quête par l’épreuve. Double quête à dire vrai : celle de ses racines et de son identité.
De lecture plaisante et rythmée on suit Rodolphe et Lyse de la côte bretonne jusqu’à Nantes en passant par les monts d’Arrée.
Passionnant comme un polar, SUR LES AILES DU VENT, aura pour certains lecteurs toute la magie d’un conte breton.
A la fin de ce roman la question se pose : la Vérité aide-t-elle à vivre ?

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions Sol’Air – 2007)

La croix de Loubrac Jacky Blandeau

Le cri de la conscience de dette et de traîtrise fend publiquement le front souverain, le castel du moi, le château intérieur. La tempête qui s’y déchaîne est retardement, moratoire, manoeuvre dilatoire ; suspens mélancolique dirions-nous, lorsqu’il s’agit de changer décisivement de vie. Dans le roman de Jacky Blandeau, la croix, déjà figure élégiaque et romanesque, n’est pas seulement empirique, signe d’un supplice abominable ; elle est ce cauchemar, ce retour du passé. L’évoquer, c’est remonter à l’effroi d’une origine tyrannique, d’un traumatisme à la base du temps et de l’État, châtiment pour un péché impardonnable. Dans ce chaos, l’auteur se verra-t-il offrir une possibilité de rédemption ?

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions Aparis – 2007)

Les silences d’Honorine – Emmanuelle Petit

À la mort de sa mère Honorine, Pierre, 60 ans, découvre que celle-ci lui a caché des lettres envoyées par Teresa, son premier amour, une jeune fille rencontrée à Buenos Aires qu’il voulait épouser. En subtilisant le courrier indiquant l’adresse de Teresa, sa mère a mis fin à son histoire d’amour. La belle-fille de Pierre, Charlotte, a l’occasion de partir en Argentine pour son travail. Elle en profite pour se lancer sur la piste de Teresa… et découvre le demi-frère de son mari, fruit des amours de Teresa et Pierre, et dont celui-ci ignorait l’existence.

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions Gulf stream – 2006)

Un toit pour toiGérard Guillet

Un toit pour toi (Gérard Guillet) Le club « Durandal » : six compagnons installés en secret dans la vieille maison des « ablettes » dont la devise est « avec Durandal : Jamais seul ! ». Les voilà confrontés à mille difficultés : héberger un chien errant et soutenir son propriétaire, Félix, un SDF, affronter l’agressivité de Mélanie et par dessus le marché risquer de voir leur local démoli. Ainsi ils découvriront la réalité d’une vie à la rue, les difficultés des enfants détachés de leur famille et trouveront autour d’eux les solidarités qui les aideront à résoudre leurs problèmes.

Page membre

…en savoir plus (Roman – Jeunesse – Editions L’Harmattan – 2006)

Je m’appelle AtlantiqueThérèse André-Abdelaziz

Je m'appelle Atlantique Cinq saisons dans la vie de Cécile. Elle a 9 ans et vit dans une province de l’Ouest de la France. C’est l’après-guerre. Cécile la traverse avec la fraîcheur et la curiosité d’un jeune animal rebelle que l’école chrétienne et la famille essaient de dompter. Jeux de miroirs. Cécile cherche son chemin, s’entoure de rites et répète sans cesse qu’elle est faite « de milliers de gouttelettes ». Comme l’Océan Atlantique dont les vagues la soulèvent et l’emportent souvent.Cécile observe ses proches et tous ceux qui gravitent autour d’eux. Poussée par « cette autre petite fille » qui grandit au-dedans d’elle. Puis Cécile rencontre Quentin.
Une histoire simple, qui pourrait se situer n’importe où, servie par une écriture sur le fil.

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions La Part Commune – 2006)

Je, femme d’immigré – Thérèse André-Abdelaziz

Je, femme d'immigré En 1987, Thérèse Abdelaziz publiait Je, femme d’immigré, un livre-témoignage où elle raconte l’amour choisi et vécu avec Abderrahmane, leur mariage, les incompréhensions de toute une partie de l’entourage, les préjugés racistes qu’il a fallu assumer. Quinze ans plus tard, alors que sa vie a changé, alors que son couple n’est plus ce qu’il était, elle décide de rééditer cet ouvrage, y ajoutant quelques pages  » d’actualisation « . Parce qu’elle ressent toujours le même besoin de témoigner. Parce qu’elle croit toujours, malgré les vicissitudes de l’existence, à la force de l’amour. Parce qu’elle veut continuer à entretenir la flamme de la fraternité humaine au milieu des tempêtes racistes et/ou intégristes.
Thérèse Abdelaziz, avec son mari et leurs enfants, a fait partie, d’une certaine manière, d’une génération de  » pionniers « . Son existence d’abord (échecs compris), sa foi dans l’avenir ensuite, sont à accueillir comme des lumières sur notre route.

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions La Part Commune – 2006)

Rue du Port au Vin – Yannick Guilbaud

Rue du port au vin (Yannick Guilbaud) Des ciels lourds, plombés du soufre des explosions. La nuit, les rues de Nantes sont mal fréquentées. Est-ce à tort que la police, sur le pied de guerre, accuse la communauté homosexuelle de « dynamiter » la ville ? Mériadec, journaliste photographe, devient détective. Il paie de son corps pour vérifier le bien fondé des accusations policières…et joue avec le feu auprès de sa compagne, globe-trotter, Elizabeth. Se laissera-t-il emporter dans le sillage morbide du beau Ludovic ? Ce dernier est-il vraiment le terroriste pervers qui prend goût à faire sauter quelques maisons bourgeoises. A qui profitent les attentats ?

Page membre

…en savoir plus (Roman – Littérature générale – Editions Sol’Air – 2002)

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :