Romans historiques

Les Romanciers Nantais ont publié de nombreux ouvrages ; seuls leurs derniers romans sont présentés ici. Pour consulter leurs bibliographies complètes, se reporter à leurs pages membres.


Moi, Julienne David, corsaire… Thérèse André-Abdelaziz

Moi Julienne David (Thérèse André-Abdelaziz) Ni biographie, ni roman de cape et d’épée, ce récit ne prétend aucunement raconter l’histoire véridique de Julienne David mais, m’appuyant sur des faits relatés, dates historiques, actes de naissance, de décès, extrait du bordereau de recensement du 3ème canton de la ville de Nantes en 1841, j’ai réinventé l’existence tumultueuse de cette corsaire nantaise. Ce récit s’articule autour des manques, des silences et des interrogations, mêlant histoire et fiction. L’écriture est née de tout cela. Au plus serré. […]

Page membre

…en savoir plus (Roman historique – Editions Ex Aequo – 2012)

Nantes sous les bombes – Roger Boiziau 

Regards croisés des membres d’une même famille sur la Seconde Guerre mondiale à Nantes. Au cours de ces sombres années, de nombreuses familles sont séparées. Les Dalbret ne font pas exception à la règle. En septembre 1939, Pierre est mobilisé et doit partir au front, abandonnant son épouse, Régine, et son fils Jacques, alors âgé de deux ans. Pierre découvrira la brutalité des hommes, l’horreur au quotidien et la force de l’amitié. Régine, elle, doit trouver des solutions au quotidien pour assurer sa survie et sa sécurité ainsi que celles de son fils. Jacques, sera très tôt confronté à la séparation et à l’absence, à l’enfermement et à la peur. Roger Boiziau, allias Jacques Dalbret, nous livre ici son témoignage, mêlé à celui de ses parents, pour un regard neuf, véridique, vivant et sensible sur ces années de guerre à Nantes.

Page membre

 …en savoir plus (Roman historique – Geste Editions – 2011)

François II et le corps sans tête Étienne Gasche 

Bretagne, 1470.
En son château de Nantes, François II règne avec l’ambition de maintenir l’indépendance de son duché. Dilettante, le souverain s’amuse au bras de sa belle maîtresse, Antoinette de Maignelais. Mais lorsque ses hommes repêchent soudain des cadavres dans la Loire, c’est une autre histoire qui commence : pour asseoir son autorité et son prestige, le duc veut une belle capitale, une ville calme où les ambassadeurs et les riches négociants puissent se sentir en sécurité. Plus que les autres, un cadavre intrigue les enquêteurs et le duc lui-même : le corps sans tête. Pas le moindre indice pour retrouver les assassins. A 100 lieues de Nantes, l’ennemi juré du duc, l’intrigant, le redoutable Louis XI règne d’une main de fer. A qui profite le crime ? Pour Similien Saint-Aignan, homme de confiance de François II, et pour ses examinateurs, une longue enquête commence…

Page membre

…en savoir plus (Roman historique – Editions Yoran Embanner – 2011)

Les insurgés de la Navale Yannick Guilbaud

Le roman relate un épisode marquant de la mémoire ouvrière nantaise : les grandes grèves de 1965 aux ACB, les chantiers navals où travaillèrent quantité d’ouvriers jusqu’à sa fermeture au début des années 80.
Au fil des articles de journaux, des faits de l’époque, des rapports de police, de préfecture, l’auteur intercale la vie simple des ouvriers, leur idéal d’une vie meilleure remis entre les mains des leaders syndicaux, les coups de gueule, les coups de main pour motiver les plus mous, conserver l’avantage face aux pouvoirs publics et aux employeurs intraitables.
Le contexte des faubourgs nantais est particulièrement bien rendu, à l’appui d’une grande connaissance des lieux et des petites histoires qui font la grande.

Page membre

…en savoir plus (Roman historique – Editions Coop Breizh – 2009)

Alain Barbetorte, duc de Bretagne Etienne Gasche

Né vers 910, petit-fils du dernier roi de Bretagne, Alain le Grand, Alan II dit Barbetorte, passe sa jeunesse à la cour du roi d’Angleterre, sous la protection de son parrain le roi Aelthestan. La Bretagne est alors sous le joug des Vikings.
Après une première tentative infructueuse, Alain Barbetorte chasse les envahisseurs, soutenu par l’abbé Yann de Landévennec et par le courage et le sacrifice de quelques milliers d’hommes (Bretons et Anglais). La Bretagne est libérée vers 937 et Alan II fait de Nantes la capitale du duché.

Page membre

…en savoir plus (Roman historique – Editions Yoran Embanner – 2007)
Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s